Le blog de Puteaux-Aïkido | sorties / musées


Questionnaire AikiMag décembre 2014

0

Veuillez trouver en lien sous ce message un questionnaire d’Elsa Amadieu concernant l’AikiMag du mois de décembre.

Pouvez-vous le transmettre à vos pratiquants afin de récolter un maximum de témoignage.

Je vous en remercie par avance,

Cordialement

Le Président

 

Jacques MAIGRET

 

Témoignages pour AikiMag décembre

 

logoffaaa

 

 

Coupe du monde de Kyudo 2014 à Paris

0

LA FRANCE A L’HONNEUR D’ORGANISER LA COUPE DU MONDE DE KYUDO EN 2014

Du 19 au 20

Affiche

Les plus grands maîtres du Japon et d’Occident se donneront rendez-vous au cœur de Paris, au Centre Sportif Universitaire, aménagé en Dojo pour cette rencontre d’exception. La Coupe du Monde sera organisée sous les auspices de la Fédération Internationale de Kyudo et de la Fédération de Kyudo Traditionnel-FFKT car c’est l’équipe de France qui fut le premier pays étranger vainqueur, à Tokyo en 2010.

Plus de 1500 pratiquants du monde entier vont se retrouver à Paris les 19 et 20 juillet 2014.

Les archers offriront aux spectateurs des chorégraphies rythmées et silencieuses où chaque mouvement est exécuté à la perfection.

Dans un tournoi de kyudo l’impact dans la cible est important, mais aussi la démarche, la posture, le regard, la respiration et tous les gestes très codifiés que l’archer doit exécuter avant pendant et après le tir.

 

http://www.kyudo2014.org/

 

 

 

Music from final fantasy le 8 mars 2014

0

DISTANT WORLDS : MUSIC FROM FINAL FANTASY

Du  au 

10 octobre 2013 – 26 janvier 2014

FF

« Distant Worlds : music from FINAL FANTASY revient le 8 Mars 2014 pour deux séances exceptionnelles à 14h et 20h. Avec plus de 7000 spectateurs en 2013, ce seront à nouveau un orchestre de 71 musiciens et un choeur de 32 chanteurs qui joueront sur scène sous la direction d’Arnie Roth, accompagnés par les vidéos HD issues des jeux projetées sur écran géant.

Au programme toujours les meilleurs thèmes de la saga, depuis FINAL FANTASY I jusqu’au XIV, mais aussi des inédits en France comme l’opéra “Maria and Draco”, et quelques invités prestigieux, dont le compositeur Nobuo Uematsu. Ne manquez pas cette expérience somptueuse et immersive dans le monde de FINAL FANTASY ! »

 

 

 

 

 

 

Du  au 

2 place de la Porte Maillot 75017 Paris

 

http://www.viparis.com/viparisFront/do/centre/accueil

Paris, perle du Japon

0

Bonjour à toutes et à tous,

Le monde.fr a réalisé un article sur les relations au beau fixe entre Paris et le Japon, je vous invite vivement à le lire, vous y trouverez d’excellentes adresses et idées pour vos prochaines sorties.

Le Monde.fr

Paris, perle du Japon

Un vent du Levant souffle sur la capitale française qui regorge d’excellentes adresses.

 


 

 

pour la version en pdf cliquez ici

Les splendeurs de la Daiei

0

Bonjour à tous,

Avis aux cinéphiles, la Maison de la Culture du Japon (MCJP) propose actuellement un cycle consacré aux stu­dios de la Daiei, studio mythique de la production cinématographique d’après guerre sur l’archipel.

 

a1462fe881ba53621c03fc090d607319
Parmis les nombreuses productions assurées par les studios Daiei, on notera notamment la production du film Rashomon de Akira Kurozawa, véritable bijoux de narration croisée qui ouvrira par la suite la porte à un genre si cher au cinéma français, le film choral et assurera un rayonnement mondial aux futurs réalisations cinématographiques nippones.

 

d3c8e3edae8a0a78e3cefad4500659f5
Vous trouverez ci-joint le lien vers la programmation très éclectiques de ce cycle consacré à l’histoire des studios de cinéma japonais. Je vous invite à vous y rendre tant la qualité des programmes culturels proposés par la MCJP ne se dément jamais. C’est également l’occasion de voir l’évolution des moeurs de la société japonaise évoluées au travers d’œuvres souvent méconnues du grand public.

 

http://www.mcjp.fr/francais/cinema/les-splendeurs-de-la-daiei-819/les-splendeurs-de-la-daiei-995

 

Bon week end!

Antoine

Hiroshi Sugimoto à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent

0

Hiroshi Sugimoto

Accelerated Buddha

10 octobre 2013 – 26 janvier 2014

 

pre_affiche_sugimoto

Pour sa 20ème exposition, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent offre une carte blanche à l’artiste japonais Hiroshi Sugimoto. Accelerated Buddha présente les productions du photographe en regard de chefs-d’œuvre antiques issus de sa collection personnelle.

 

Pour l’événement, l’artiste a notamment réalisé une œuvre vidéo des mille statues de Bodhisattva du Sanjûsangendô, un temple de Kyoto datant du XIIIème siècle. Par un procédé d’accélération progressive des clichés, le spectateur voit les mille bouddhas se multiplier jusqu’à un million en cinq minutes.

 

Hiroshi Sugimoto est un artiste majeur de la photographie moderne. Inventeur du procédé de capture de l’image à très longue exposition, son œuvre explore le temps et le rapport de l’Homme au réel.

 

Commissariat Hiroshi Sugimoto / Emmanuelle de Montgazon

Scénographie Hiroshi Sugimoto / Christophe Martin

 

www.fondation-pb-ysl.net
www.facebook.com/fondation.pb.ysl

Festival du cinéma japonais contemporain de Paris Kinotayo

0
Kinotayo2013

Fidèle à sa volonté de vous faire voyager dans l’actualité du septième art japonais, le Festival Kinotayo est heureux de vous présenter, pour sa 8e édition, 7 longs métrages de grande qualité, produits et sortis entre 2012 et 2013, en sélection officielle pour l’attribution des Soleils d’Or 2013.

Plusieurs réalisateurs viendront présenter leur film : Tatsushi Omori pour BOZO(2013), Shoji Kubota pour The Little Girl in Me (2012), et Shuichi Okita pour A Story of Yonosuke (2013).

 

Lire la suite sur le site officiel…

 

Sur facebook : https://fr-fr.facebook.com/pages/Festival-du-film-japonais-contemporain-Kinotayo/154837788144

Kanazawa – Aux sources d’une culture de samouraïs

0

Du 2 octobre au 14 décembre 2013 à la Maison de la culture du Japon à Paris.

arton881-b1767

Située en bordure de la mer du Japon, Kanazawa était la capitale du fief de Kaga. Ce fief, le plus grand du Japon, était depuis le milieu du XVIe siècle celui du puissant clan Maeda qui y encouragea l’épanouissement des arts. Les seigneurs Maeda favorisèrent le développement de la cérémonie du thé et du théâtre nô, éléments incontournables de la diplomatie entre guerriers, et accueillirent les plus grands maîtres artisans d’Edo (actuel Tôkyô) et de Kyôto. Alors que le Japon traversait une longue période de paix, les samouraïs de Kanazawa établirent avec succès leur propre culture, distincte de celle d’Edo, siège du gouvernement du shôgun. Cette exposition présente bien sûr des armures, sabres et casques de guerriers. Elle fera cependant la part belle aux arts liés à la cérémonie du thé (céramique, calligraphie…) ainsi qu’au théâtre nô avec de splendides masques et kimonos. Une vaste sélection de luxueuses pièces d’artisanat d’art (étoffes teintes, laques maki-e, pièces d’orfèvrerie, céramiques) sera également exposée.

 

 

 

 

Les Maeda, sei­gneurs du fief de Kaga, et leurs vas­saux

Dans la seconde moi­tié du XVIe siè­cle, son sou­tien à Oda Nobunaga puis à Toyotomi Hideyoshi – les deux plus grands chefs de guerre de l’époque – valu­rent à Maeda Toshiie (1537-1599) l’attri­bu­tion de domai­nes dans la pro­vince de Kaga. Il fut le pre­mier des qua­torze sei­gneurs qui se suc­cé­dè­rent à la tête du grand fief de Kaga. C’est en contre­bas du châ­teau où il rési­dait que se déve­loppa la ville de Kanazawa, dont la popu­la­tion comp­tait de très nom­breux vas­saux, ainsi que des com­mer­çants et des arti­sans. Avec plus de 100 000 habi­tants au début du XVIIIe siè­cle, elle était la qua­trième ville du pays après Edo, Ôsaka et Kyôto.
Cette sec­tion de l’expo­si­tion pro­pose de décou­vrir des objets ayant appar­tenu au clan Maeda ainsi qu’aux famil­les de leurs vas­saux de haut rang.

 

Épanouissement de la culture à Kaga

- La céré­mo­nie du thé

-  Le théâ­tre nô

-  L’arti­sa­nat d’art de Kaga

 

 

http://www.mcjp.fr/francais/expositions/kanazawa-aux-sources-d-une-culture-765/kanazawa-aux-sources-d-une-culture

The End – Théâtre du Châtelet, théâtre musical de Paris

0

 

THE END

Les 12, 13 et 15 novembre 2013 à 20h

VOCALOID OPERA

Que pourrait être un opéra contemporain ? Est-il seulement imaginable sans interprète vivant ?

Le musicien Keiichiro Shibuya veut répondre à ces questions en expérimentant une voix créée par un logiciel.Hatsune Miku est une « vocaloïde », qui est à la chanteuse ce que l’humanoïde est à l’être humain. La musique utilise des sons de synthèse  d’instruments à cordes ou à vent classiques, mais aussi de la musique électro. L’œuvre est née d’une collaboration entre des acteurs de l’avant-garde : musicien, auteur et metteur en scène, vidéaste et membre d’un collectif d’architectes new-yorkais. « L’héroïne », habillée par Louis Vuitton, a acquis une notoriété telle que le nombre de visionnages de ses clips sur internet dépasse celui de Lady Gaga. Elle évolue au milieu de projections d’images incroyablement sophistiquées à partir desquelles le récit se construit : on trouve ici une trame dramatique, des arias, des récitatifs, tout comme dans un opéra traditionnel. À ceci près qu’aucun être humain n’est présent sur la scène : de ce dispositif naîtra un opéra futuriste inédit !

 

http://chatelet-theatre.com/2013-2014/

La culture c’est aussi l’été au musée Guimet

0
L’art de Rosanjin, Génie de la cuisine japonaise
Du 3 juillet au 9 septembre 2013
Tsutsugaki – Textiles indigo du Japon
Du 10 juillet au 7 octobre 2013
entete_cuisine_japonaise entete_tsutsugaki
Du 3 juillet au 9 septembre 2013

Plusieurs scènes de présentation des arts de la table seront traitées au travers de l’OEuvre de l’artiste Rosanjin Kitaoji (1883-1959)

Lire la suite …

Du 10 juillet au 7 octobre 2013

Une trentaine de textiles tsutsugakijaponais issus d’une collection privée au Japon

Lire la suite …

Go to Top